Zoom sur l'économie algérienne

D’une économie planifiée, l’Algérie a amorcé, à l’aube des années 1990, une mutation vers l'économie de marché. Depuis, catalysée par la dépense publique et les exportations en hydrocarbures, l'économie algérienne a renoué avec une croissance soutenue et constante.

Les principaux indicateurs macroéconomiques de l'Algérie sont positifs :

  • le PIB algérien a triplé entre 2002 et 2008 et est ainsi le plus élevé du Maghreb,
  • les réserves de changes ont enregistré une augmentation exponentielle ces dernières années, faisant de l’Algérie l’un des quinze pays ayant les réserves les plus élevées au monde,
  • l’inflation est maîtrisée et, malgré sa tendance haussière observée depuis 2003, n’excède pas 6%,
  • la dette de l'Algérie vis-à-vis de l'extérieur est quasiment apurée, faisant de l'Algérie le pays le moins endetté de la région MENA ,
  • le solde de la balance commerciale est excédentaire depuis 2000.